15/06/2011

Ce Cominois a tué son bébé en frappant sa femme enceinte: aucune condamnation

phpThumb_generated_thumbnailjpg.jpg
Photo News

Un Cominois âgé de 44 ans, poursuivi pour avoir porté des coups à son épouse, a bénéficié d’une suspension probatoire de la condamnation pour une durée de quatre ans devant le tribunal correctionnel de Tournai.

En outre, il devra payer 1.000 euros à titre de dommage moral à son ex-épouse et 410 euros à titre d’indemnités de procédure.

Entre le 6 novembre 2008 et le 25 février 2010, l’homme a porté de nombreux coups à sa compagne. L’avocate de la victime a relevé quatre scènes de coups dont une a fait perdre à la victime l’enfant qu’elle portait.

L’avocat de la défense a résumé cette affaire à une histoire d’amour qui avait très mal commencé. L’homme s’était réfugié dans l’alcool et sur les sites pornographiques car il n’arrivait plus à discuter avec la victime.

Pour l’avocat de la défense, la somme de 5.000 euros réclamée lui paraissait excessive, il avait proposé 2.000 euros et avait plaidé une suspension probatoire du prononcé de la condamnation pour cet ouvrier au casier judiciaire vierge.

Source : NordEclair.be (Article disponible ici)

16:06 Publié dans Faits divers | Lien permanent | |  Facebook | | |  Imprimer | |