26/09/2012

Comines : Parcelle des étoiles au cimetière, les travaux ont débuté

2012-09-14 Carré des soeurs.jpgEn 2010, Monsieur Paul FURLAN, Ministre des Pouvoirs locaux et de la Ville, a lancé un appel à projets relatif à la mise en conformité et à l’embellissement des cimetières wallons.

Sur proposition de Madame Chantal BERTOUILLE, Echevin ayant notamment les cimetières dans ses attributions, un projet a été élaboré parla Commissionde Sauvegarde du Patrimoine Architectural des Cimetières. 

Ce projet consiste en la création d’une parcelle des étoiles dans le cimetière de Comines, à l’emplacement actuel du « carré des sœurs ». Cette parcelle des étoiles sera réservée à l’inhumation des enfants et fœtus comme le prévoit le décret relatif aux funérailles et sépultures. Ce projet a été retenu et une subvention de 5.000 € correspondant à 60% du coût du projet a été obtenue.


Concrètement, cet espace permettra :

  • la dispersion des cendres ;
  • l’inhumation des cendres en cavurnes ou en pleine terre ;
  • l’inhumation des corps en caveau ou en pleine terre.

Ce projet sera réalisé grâce à l’expertise des différents ouvriers communaux (ferronnerie, jardinage, pavage,..). Il a été conçu par Monsieur Bernard VERHAEGHE, sculpteur local de grand talent, qui réalisera également une œuvre originale pour ce projet. Les aménagements prévus privilégient également l’utilisation de matériaux durables et de récupération, notamment la pierre bleue pour la réalisation de bordures et de bancs. Au niveau des plantations, le blanc, symbole de pureté a été choisi afin d’apporter la quiétude propice au recueillement.

Les différents matériaux nécessaires à la réalisation de cette parcelle des étoiles ont été commandés et les travaux devraient être finalisés pour la fin de l’année.

La première phase a débuté cette semaine, par le placement d’un ossuaire permettant ainsi de donner une sépulture digne aux 22 sœurs qui sont inhumées dans cette parcelle.

Ce projet allie, d’une part, le respect des dispositions décrétales par la création d’une parcelle pour les enfants et les fœtus et, d’autre part, une gestion parcimonieuse du sol.

Des cavurnes seront également placées, afin de recueillir les urnes.

Encore un projet que la Région wallonne montre en exemple !