12/07/2012

Messines : Nouvelle tranchée allemande mise à nue

DSC02746 (Copier).JPGMessines, commune limitrophe avec Comines Warneton est toujours explorée de fond en comble par les archéologues.

Il y a quelques semaines nous vous relations la découverte de tranchées à quelques centimètres à peine de la route. Aujourd'hui c'est dans les champs qu'un autre type de tranchée est mise à nue. Interrogé, l'un des responsables des fouilles nous accorde quelques minutes de son temps.

"La première tranchée découverte il y a quelques semaines est quelque chose de vraiment exceptionnel. Elle était couverte, ce qui la rendait tout simplement invisible sur les cartes de l'ennemi. La deuxième tranchée découverte ce jeudi est aussi particulière.

Celle-ci est ouverte, elle fait partie de la ligne de soutien de l'armée Allemande, la ligne de front se situant une vingtaine de mètres plus bas. Il existe des tas de ramifications entre les différentes tranchées qui les rejoignent probablement à la ligne de front. La particularité de cette tranchée vient de sa profondeur, habituellement on est à environ50 cmdu sol, celle-ci se trouve à environ  1m60."  


DSC02747 (Copier).JPG
Tranchée couverte découverte il y a quelques semaines 

La mauvaise nouvelle est, qu'après avoir été explorée, la tranchée a été recouverte par les grues afin de poursuivre les recherches. "L'archéologie c'est aussi devoir casser" nous dit timidement notre interlocuteur. 

 

DSC02748 (Copier).JPG
Un chantier rendu difficile par les pluies

En fin de semaine, les fouilles seront interrompues pour laisser nos courageux archéologues prendre des vacances bien méritées. Les recherches reprendront le 6 août pour, en principe, se terminer dans le courant du mois d'octobre. La météo et l'importance des découvertes pourraient, ceci-dit, perturber le calendrier... "On va essayer de terminer à temps" nous dit il encore. 

DSC02750 (Copier).JPG
Les démineurs accompagnent les fouilles 

Quand on connait l'importance historique de la bataille de Messines et vu le succès touristique de la ville  de Messines auprès des différents pays de l'alliance, on peut tout de même se demander s'il ne serait pas judiciable de conserver tout ça et de les rénover comme à Dixmude avec les fameux Boyaux de la mort qui réalisent chaque année une affluence record...

Olivier Dezeure (Merci à Jean-Claude pour l'info)