15/05/2012

Comines : la journée « Romain dans la main » sous le signe de l’émotion

romain1.jpg

C’est ce samedi qu’avait lieu la journée tant attendue en la mémoire du petit Romain, allias « Bouly ».

Cette date avait été choisie car elle coïncidait, à quelques jours près, avec l’anniversaire de celui qui avait ouvert les yeux et le cœur de tant de personnes.

Ce samedi commençait par une randonnée moto et la première surprise du jour. Cette surprise, interprétée pour pas mal d’entre nous comme un petit coup de pouce de là-haut : le soleil était de la partie. Ce soleil, il allait rester  toute la journée dans le cœur des bénévoles mais aussi dans celui des participants qui remplirent la salle jusqu’aux environs de minuit.

L’après-midi fut riche en émotion  et nombreux furent celles et ceux qui eurent la chair de poule.


Le chanteur local François lança l’après-midi musicale avec son répertoire, vint ensuite une jeune femme de 18 ans seulement, Erika, marraine de l’association merveilles de Johannie (on en reparlera) et là, nouveau coup de théâtre, la salle était sous le charme.  La magie s’emparait du collège Saint Joseph qui retournait dans le passé, en pleine période de gloire d’Edith Piaf; il suffisait de tourner le regard pour s’y croire réellement. Pour les autres chanteurs, la pression montait, difficile en effet de passer derrière une telle prestation !

romain2.jpg

Mais, tant qu’à faire, on allait rester dans la magie avec un spectacle d’un jeune et talentueux magicien qui émerveilla les enfants mais aussi les plus grands.


Dans un coin de la salle, une association venue d’Hautrage : les merveilles de Johannie. Cette asbl réalise le rêve d’enfants malades, quelle que soit leur région.  Et là, une autre surprise les attendait : Sur le coup de 17heures, des bénévoles firent une entrée remarquée dans la salle pour venir chercher un adolescent, atteint d’un cancer, ils allaient, ensembles, l’aider à réaliser son rêve : faire un tour en Audi R8 GT. Un simple échange de 3 mails, pas plus, et le garage Delbar de Mouscron  répondit favorablement. Sous escorte des motards Cominois, le bolide aux airs de Ferrari prit la direction des routes proches du collège pour une ballade d’une vingtaine de kilomètres. Il n’en fallait pas plus, un rêve venait d’être réalisé !

Retour ensuite à l’intérieur avec d’autres moments forts. A commencer par Lionel qui venait chanter de la variété française mais qui commença par une intro qui aurait bien plu à Romain, une bonne partie du public reprenait en cœur l’un des morceaux favoris de Bouly : « ouille ouille ouille… »

Après Lionel, il y avait encore bien des bons moments à passer avec  la troupe Burlesque, feu de camp, Marie, Fabian, mais aussi Mandy et son époux qui a agréablement surpris toute l’assemblée.

Avec la montée sur scène de Michaël Trombetta, les frissons refirent leur apparition. Après quelques morceaux de son répertoire très varié et magnifiquement interprété, il fit monter sur scène sa fille Lila. D’une voix douce et innocente, elle nous interpréta une chanson en parfait duo avec son Papa avant d’oser toute seule un « Emilie Joile » très prometteur.

Changement de style musical ensuite avec la montée de jeunes et très doués rappeurs de l’entité qui invitaient sur scène Théo, le frère de Bouly . Timidement mais avec beaucoup de justesse il accompagna une bonne partie du morceau choisi.

Mais les surprises n’étaient pas terminées, Pascal Penet, la Papa de Romain avouait même ne plus savoir à quoi s’attendre tant les surprises s’enchainaient.

romain3.jpg

Les membres de la troupe terminaient un de leurs numéros en se retournant, dos au public, sur le dos que chacun d’entre eux, un cœur ou une lettre, ces lettres : « R-O-M-A-I-N » ; décidément, à aucun moment, la magie n’a quitté cette salle.

romain4.jpg

Gaël Ooghe, directeur de l’institut Saint Henri prit ensuite le micro, il avait promis de chanter, il allait tenir parole…mais pas seul… il fit monté tous les professeurs présents ce jour-là, et ils étaient nombreux ! Les enfants n’avaient probablement jamais vu leurs professeurs, et encore moins leur directeur, sous cet angle-là, ils firent fureur avec des tubes de la Compagnie Créole !

Ce n’était pas fini, trois lettres resteront gravées à jamais à l’image que les gens gardent de Romain : A.F.C. C’est donc tout naturellement le nom qui a été donné à une chanson interprétée par l’ensemble des bénévoles, rapidement rejoints par le public.

romain5.jpg

Mais le clou de la soirée, à n’en pas douter, il a été planté par Fabian Ottebaert. Sa nuit de vendredi à samedi, il l’a passée  devant une plaque de verre, pour peaufiner les réglages de sa surprise. Et quelle surprise ! Les larmes coulèrent à flot lorsque Fabian a retiré le drap qui cachait son œuvre, Pascal et Nathalie on fait un pas en arrière, que dire… rien… il n’y avait pas de mots pour ça, une magnifique gravure très réaliste à l’effigie de Romain.

romain6.jpg

La soirée allait se poursuivre jusqu’aux environs de minuit, toujours sous le signe de la magie.

Difficile de citer tous les intervenants, au risque d’en oublier en route, mais il faut quand même  souligner un point très important : dans cette journée, tout le monde, sans exception, était bénévole ! Bravo à tout ce beau monde ! Pascal et Nathalie profitent, par ailleurs, de cette occasion pour les remercier, tous, pour leur aide à tous les niveaux ; sans bénévoles tout ceci n’aurait jamais pu être réalisé !

romain7.jpg


Les bénéfices de cette journée seront partagés entre l’ASBL merveilles de Johannie et l’Handiplaine de Comines.

Olivier Dezeure