02/03/2012

Festival « PASSE LE PONT ! » ou quand la musique dépasse les frontières !

COMINES_PASSELEPONT_2012 (Copier).jpgAprès le succès du premier festival qui a eu lieu en février 2011, le Nautilys, la Maison de jeunes « Carpe Diem » et la médiathèque de Comines Belgique poursuivent leur collaboration pour organiser la seconde édition du festival « Passe le Pont ! ». 

Vendredi 2 mars, à 20h

au Nautilys, rue Kleber Loquet à Comines 

Au programme : 

LA MOUSTACHE DE MARTIN PINPIN (Chanson française)

CYPÉRUS (Chanson festive)

LUCIE CARTON (Chanson française)

(Entrée libre)  

Samedi 3 mars, à 20h

au Centre Culturel de Comines-Warneton, rue des Arts à Comines Belgique 

Au programme 

MY DISCO JACKET (électro/rock)

WE ARE ENFANT TERRIBLE (électro/rock)

HENRI IV (pop/rock)

(Entrée libre)


Si la première édition du festival s’appuyait sur le thème du rock, cette année ce sont la chanson française et l’électro-rock qui domineront.

Plusieurs groupes de jeunes français et belges seront à l’affiche, de part et d’autre du pont frontière et auront ainsi l’occasion de monter sur scène le temps d’une représentation. Rendez-vous donc le vendredi 2 mars pour le coup d’envoi de ce sympathique festival ! 

Renseignements : Le Nautilys – 03.20.74.37.40 / MJ Carpe Diem – (+32) 056.55.43.33 / Médiathèque de Comines Belgique – (+32) 056/ 55 45 88

Vendredi 2 mars - Le Nautilys 

moustache.jpgLA MOUSTACHE DE MARTIN PINPIN (Chanson française, rock) 

Formé en avril 2009, ce groupe au ton décalé mais pas burlesque, chante des textes écrits en français et rebondit sur des musiques aux inspirations « rock ». 

A l’entendre, « la Moustache », parle d’une « Mademoiselle Germaine » enchantée de son « Ordi », d’une « Veste verte », d’une « Recette » de cuisine et comme Zola a son « J’accuse », la Moustache a son « J’admire » avec le titre  « Johnny, moi, je oui ». « La moustache de Martin Pinpin », c’est un son hurlant des amplis dans un format rock ou la chaleur sensuelle de l'intimiste dans un format acoustique. Et s’il vous vient l’idée de demander l’origine du nom, seul un minuteur macaron saurait vous répondre ! Sur scène, on les retrouve tout aussi sourire, énergiques et fantaisistes. A voir !

Plus d’infos : http://www.myspace.com/lamoustache2mpp 

Cyperus.jpgCYPÉRUS (Chanson festive) 

« Ca swingue chez les « Cypérus ». Les textes sont ciselés, railleurs ou nostalgiques, mais toujours sincères ; les mélodies joviales ou graves. La pompe est généreuse et les guitares nerveuses. La contrebasse, bien grasse, sautille au fond du temps. Et les cuivres, pimpants, survolent le tout d'un air bienveillant... C'est de la chanson, oui ! Mais avec de la musique dedans ! Et le partage est de mise, Entre humeurs transmises et envies contagieuses. Attention, énergie brute ! » A ne manquer sous aucun prétexte ! 

Plus d’infos : http://cyperus.be/ 

lucie_carton.jpgLUCIE CARTON (Chanson française) 

Lucie carton, ce sont 8 musiciens, plein d’instruments et deux chanteurs qui ne passent pas inaperçus. Chanson française aux accents flamand et semi-espagnol, l’ambiance est festive, les mots choisis et la sueur aigre-douce… Le groupe a déjà sévi sur bon nombre de scènes belges et françaises (Tempo color festival à Liège, le Biplan à Lille, etc.) et ne compte pas s’arrêter là puisque les concerts se succèdent à un rythme effréné. « Lucie Carton », c’est de la fraîcheur et de la spontanéité à l’état pur. A découvrir ! 

Plus d’infos : http://www.myspace.com/luciecarton  

 

Samedi 3 mars - Centre Culturel de Comines-Warneton 

my_disco_jacket.jpgMY DISCO JACKET (électro one man band) 

Guitares nirvanesques, drum kit lo fi, cœurs façon « Beach Boys », l'homme-orchestre lillois n'a pas peur des contrastes. Il triture ses machines, et maltraite sa 
six-cordes pour nous envoyer en pleine face son électro-pop débridée le temps d'un set survolté, parfois envoutant mais toujours imprévisible. 

Plus d’infos : http://www.facebook.com/pages/My-Disco-Jacket/18053935531...  

we_are_enfant_terrible.jpgWE ARE ENFANT TERRIBLE (électro-rock) 

Electro ? Indie-rock ? A moins qu'il ne s'agisse tout simplement de pop. Les amateurs d'étiquetage musical n'ont pas fini de disserter sur le cas « We Are Enfant Terrible ». Originaire de Lille, le trio partage une passion commune pour la mode, les jeux vidéos et la musique.

Un univers de teenagers que l'on retrouve dans leurs compositions où s'agrègent guitare, batterie et authentiques sonorités « Game Boy ». We Are Enfant Terrible avance tel un fantasme geek dans lequel New Order séquestrerait Crystal Castles, The Ting Tings et les Pixies dans un boîtier de console de jeux. 

En deux ans d'existence, le groupe a déjà séduit une tripotée de fans des deux côtés de l'Atlantique ; « We Are Enfant Terrible » commence curieusement sa carrière scénique par une tournée en Chine. Depuis ce périple initiatique, le groupe a pu goûter à d'autres tambouilles lors de concerts à Berlin, Londres, New York ou Paris. Les lillois inscrivant également leur nom à rallonge sur les affiches du Montreux Jazz et des Eurockéennes de Belfort. Aucun doute, « We Are Enfant Terrible » n'a pas fini de résister aux étiquettes. 

Plus d’infos : http://www.weareenfantterrible.com/ 

henryiv.jpgHENRI IV (pop-rock) 

De la musique de stade pour guerre civile et/ou nucléaire... 

« Henri IV » est composé de Bernard (chant et guitare), Moza (guitare), Fish (basse) et Dush (batterie et chant). Les compositions originales de Henri IV dégagent une énergie power pop-rock teintée tantôt de pop, tantôt de métal. Les 4 compagnons distillent une savante alchimie à déguster en live, où la puissance de la voix et de la batterie se voit érotiquement entremêlée aux mélodies acidulées de la guitare et de la basse. Fort de références rock, punk, métal, pop, Henri IV a su trouver son équilibre pour présenter un set homogène et attractif, accessible autant aux amateurs de mélodies efficaces que de puissance brute.