01/02/2012

Evoco – Zovoc Zomergem (3-2) : 28-30, 14-25, 25-15, 25-20, 15-7

Evoco, Zomergem, Volley-BallEn ce début d’année 2012, l’Evoco est abonné aux matchs qui se terminent au tie-break.  

Jusqu’à maintenant, toujours à son avantage pourtant, ce week-end, il aurait été difficile de croire cela après deux sets.  Les bleus et blancs prenant même une correction dans cette seconde manche (14-25).

Depuis le début de la seconde phase, les cominois ne sont pas arrivés à imposer leur jeu comme en 2011.  Cependant, les circonstances sont fort différentes d’un match à l’autre.  Pour ce match à domicile, Zomergem a vraiment fait douter les bleus et blancs.  Douter au point que le collectif cominois était défaillant.  Chaque joueur attendait plus de son coéquipier avant de penser que la victoire ne pouvait s’acquérir qu’en groupe.

Dos au mur, les bleus et blancs n’avaient plus le choix et sont repartis au feu dans le 3ème set.  Il est certain aussi que quelques joueurs de Zomergem avaient épuisé toutes leurs cartouches dans ce début de match.  Dès le troisième set, on a senti plus de fébrilité en réception côté visiteur et un passeur en baisse de régime.  Heureusement car ils avaient été assez impressionnants en ce début de match.


Mais le mérite revient aussi aux joueurs locaux qui se sont serrés les coudes, n’ont pas baissé les bras et ont été un peu plus fort dans tous les secteurs.  La variété et l’efficacité en attaque ont été meilleures.  La présence au bloc a été décisive par moment mais la défense a aussi eu son influence.

Dans le troisième set, il n’y a pas eu photo.  L’Evoco réagissait parfaitement à la déconvenue de la manche précédente (25-15) mais chaque manche est différente.  Dans le 4ème set, les deux équipes se relaient pour mener au score. Les joueurs locaux continuent sur la lancée du set précédent mais prennent un temps-mort après avoir perdu le fil (12-13).  Au second temps-mort, ils sont à nouveau devant (16-14) mais il faudra attendre les derniers points pour voir l’écart se creuser (23-18 et 25-20).

Ouf… Le tie-break est acquis… mais inutile de revenir d’aussi loin sans ambitionner désormais la victoire.  Les joueurs sont confiants, bien en place et forment un vrai bloc, une équipe.  Les adversaires restent coude à coude sur les premiers points jusqu’au passage au service de Sylvain Dedeine.  Une rotation parfaite qui voit passer le score de 5-4 à 11-4 : des services difficiles, du bloc, de la défense et une finition en attaque idéale auront raison de Zomergem.

Une victoire méritée face à un adversaire de qualité.  Une équipe qui nous aurait certainement embêtés dans la quête du titre si elle n’avait pas raté son début de saison.

Merci à V.Delbecque pour les infos

12:06 Publié dans Sports | Lien permanent | |  Facebook | | |  Imprimer | |