13/01/2012

Comines : Cobefa - investir pour recycler

Cobefa, Béton, recyclage, investissementForte de son expérience, la société COBEFA a fait ses preuves dans la fabrication de produits en béton préfabriqués, caillebotis pour étables, éléments de stockage, caillebotis pommes de terre et caniveaux...depuis déjà de nombreuses années.
Implantée sur le site de Comines depuis 1996, cette société n'a eu de cesse que de progresser en offrant à ses clients des produits fabriqués dans le respect des normes de qualité.  Ces clients sont d'ailleurs nombreux, et se situent entre autre en France, en Angleterre, en Suisse et en Espagne.  Il va sans dire que la concurrence est rude, que les normes et les exigences des clients demandent de plus en plus de savoir-faire et de diversité.  Les 6 halls de production, les centrales à béton gérées par ordinateur ainsi que le laboratoire seront désormais équipés d’une toute nouvelle chaîne de production.  


Sur cette nouvelle chaîne, un seul des anciens malaxeurs restera actif, tous les autres ont été enlevés et remplacés par des nouveaux.  Les vieux silos ont également été changés et de nouveaux sont venus s’ajouter.

Cobefa a en effet décidé de moderniser ses installations.  Ses centrales sont gérées par un système électronique, capable d’adapter les mélanges nécessaires à tous types de béton selon les besoins de leurs clients.  Ce système calcule très minutieusement la quantité nécessaire de sable, de caillebotis et de ciment,  et est capable également d’ajouter les adjuvants spécifiques pour trouver la parfaite consistance d’un béton bien distinctif.
Lors de notre visite, Monsieur Stefaan Vanhollebeke, notre interlocuteur, nous a fait part de la volonté de Cobefa à accorder une importance toute particulière au recyclage.  Là encore, de gros investissements ont été effectués.  Sur une seule journée, lorsque les cuves et silos sont nettoyés, les résidus de gravier, sable et ciment se chiffrent à 2m3.  C’est pour cette raison qu’une nouvelle machine a été construite.  Elle est en mesure de trier ces rebus qui pourront à nouveau être utilisés.  Les eaux de lavages, une fois débarrassées de leurs saletés, peuvent elles aussi à nouveau servir pour la fabrication du béton, puisqu’elles ne contiennent plus de restes de gravier, de sable ou de ciment.
Voilà donc un grand projet qui a été réalisé, Monsieur Dirk Herpoelaert n’est pas peu fier et c’est à juste titre.  Beaucoup d’autres sociétés qui fabriquent des produits en béton pourraient en prendre de la graine.  On peut travailler correctement, s’améliorer sans cesse et …. s’intéresser au recyclage pour réduire les pertes.
Nous leur souhaitons une bonne continuation.

Merci à Chantal V. pour les infos et les photos

11:19 Publié dans Comines-Warneton | Lien permanent | |  Facebook | | |  Imprimer | |