13/12/2011

Le bizet: Superbe concert de Sainte-Cécile du Royal Fasam Orchestra.

IMG_2277-Copier-638x426.jpgComme de coutume, la phalange musicale bizétoise est l’une des dernières parmi les musiques que compte l’entité à fêter leur sainte patronne et offrir ainsi à ses fidèles partisans un très agréable moment musical de qualité.

Tradition également que le concert en l’église Saint-André, le samedi en fin d’après-midi. Un concert au cours duquel la fanfare dirigée par Didier Vandeskelde n’interprète pas moins de neuf pages musicales pour le plus grand plaisir des fidèles et des mélomanes.

Et toujours dans le domaine des habitudes, l’interprétation de quelques morceaux avant que ne débute l’office célébré par l’abbé Cardinael.


De nombreux fidèles et mélomanes

Fidèles et mélomanes étaient venus en nombre pour assister à cette messe et en même temps fêter Sainte-Cécile. En effet, plus de 200 personnes étaient rassemblées pour suivre l’office et écouter le concert.

Un concert qui débute par « Spanish Parade Sequence » de Paul Lavender, sous la conduite de Vincent Vandeskelde. Un morceau qui « colle » bien à l’image de la Fasam, mettant en valeur la section percussion.

« Jupiter’s Theme » et « Band Jubilee », dirigés par Didier Vandeskelde complète la partie du concert d’avant-messe.

L’office commencé, c’est à nouveau Vincent Vandeskelde que l’on retrouve à la direction pour la conduite « d’Air Force One » de Jerry Goldsmith.

Retour de Didier Vandeskelde au pupitre de commande pour l’exécution de la très belle pièce musicale qu’est « Grieg’s Morning Mood » basée sur la célèbre mélodie du matin, un extrait de Peer Gynt d’Edvarg Grieg. A souligner, le magnifique solo de bugle interprété par Thierry Thetten.

Côté « variété » ensuite avec « Zoom sur Cosma » une œuvre qui a permis à l’assemblée de se remémorer des extraits de « Le Grand Blond avec une Chaussure Noire », « Complainte des mystères de Paris », « la Boum », « Michel Strogoff », « L’As des As »…

Ah, ce Boléro !

Connu de tout mélomane qui se respecte, le « Boléro » de Ravel est une des œuvres parmi les plus jouées dans le monde. L’arrangement signé Christopher Wormald a permis à la Fasam de se sublimer dans l’exécution de cette œuvre. Un arrangement qui débute par un solo de flûte interprété par Nathalie Polfliet, les autres instruments s’ajoutant jusqu’à donner une ampleur exceptionnelle au morceau. Assurément la plus belle page musicale de ce super concert.

Restaient deux morceaux au programme : « Gladiator » et « Summon The Heroes », ce dernier à nouveau dirigé par Vincent Vandeskelde. Le jeune sous-chef affirmant-là son goût pour ce genre de page musicale.

Vingt-deux diplômés

La messe terminée, rendez-vous était fixé en la salle polyvalente pour la poursuite de la fête. Un show endiablé de la Fasam a précédé la remise d’une vingtaine de diplômes avant que ne soit servi le vin d’honneur offert par l’administration communale.

10 ans d’activité musicale :

Frédéric Barbier, Pierre Barbier, Rudy Claerhout, Clément Demester, Aurélien Dumont, Jérôme Ooghe et Jérémy Sauvage.

15 ans d’activité musicale :

Véronique Coquel, Justine Lemenu et Nathalie Polfliet

20 ans d’activité musicale :

Damien Dewitte, Angélique Loridan, Anne-Sophie Plancke et Maryline Turbé

25 ans d’activité musicale :

Patrick Clément, Nicole Heyte et Sébastien Leclercq

30 ans d’activité musicale :

Christophe Behaeghe, Christelle Delbecque, Dominique Vandamme et Sébastien Vandamme.

50 ans d’activité musicale :

Didier Vandeskelde

Aurélien Dumont, 2e sous-chef

Avant de lever le verre à la santé de la Fasam, Didier Vandeskelde a rappelé que par le passé, la Fasam avait toujours eu deux sous-chefs. C’est pourquoi, un second sous-chef a été présenté à l’assemblée. Il s’agit d’Aurélien Dumont qui entrera en fonction dès l’an prochain.

Parmi les confidences qui ont filtré, nous avons appris que l’an prochain, Didier Vandeskelde fêterait ses vingt-cinq années de direction. Voilà qui nous promet un nouveau concert de grande qualité.

Sandy.Sutherland