08/09/2011

André De Campenaere, meunier et président très impliqué du comité des fêtes du Moulin

André De Campenaere, Meunier, moulin, président, comité des fêtesA 3 jours de la fête des moissons nous nous sommes rendus au chapiteau qui a été dressé pour l’occasion.

Nous y avons rencontré les bénévoles qui étaient occupés de monter le chapiteau et de l’aménager pour le week-end mais nous avons également eu la chance de rencontrer André De Campenaere, le président du comité des fêtes du moulin Soete.

André est entré dans le comité en tant que simple membre lors de sa création en 1987. « Je m’occupais essentiellement de la relation extérieure, du contact avec les autres groupes. Je me suis également occupé de la création des costumes, que nous n’employons plus désormais».


En 1990-1991, il devient Président du comité et il a pour but de faire perdurer la tradition. Il remet au goût du jour le fameux « Jet au Pot » et il créé le jet de faluches, deux traditions qui sont désormais ancrées dans les mœurs et qui sont si chères aux « capellos ». Il faut également parler de la Saint Victor, fête des meuniers. Pour cette fête, le comité recense toutes les personnes du village ayant plus de 75 ans et il leurs offre un grand pain gâteau et une bouteille de bière Baptiste. Il y a 20 ans le village comptait 39 personnes de plus de 75 ans. Désormais, avec le vieillissement de la population le nombre de personnes a considérablement augmenté. Pour cette année 2011, ce sont non moins de 89 personnes à qui le comité rend visite. « Pour moi la Baptiste devrait être vendue en pharmacie car la population de Capelle qui en consomme vit de plus en plus longtemps » dit-il régulièrement en blaguant aux touristes qui visitent le moulin.

Jusqu’en 2005 un cortège était organisé tous les trois ans, il était appelé « Cortège des 4 saisons », et était renommé dans la région. Les habitants se sentaient très concernés et fabriquaient eux-mêmes leurs chars. Malheureusement cette tradition s’est perdue avec le temps et il a fallu faire venir des chars et groupes extérieurs. En 2005, lors de la dernière édition, le cortège était composé de 82 chars et plus de 800 figurants. Imaginez-vous la somme que cela coûtait au comité des fêtes. A l’époque ce dernier organisait une seconde fête au Moulin Bardin où la salle leur était offerte, ce qui leur permettait d’amasser  une somme pour financer une partie du cortège.  Malheureusement ce n’est plus le cas depuis 7 ans, le propriétaire de l’établissement ayant changé. Il y a aussi le manque de bénévoles et le Comité ne comporte plus que 6 personnes, l’organisation d’un cortège demandant bien du monde, il a donc été décidé de ne plus en organiser. Pour permettre de rentabiliser le plus possible la fête, les membres du comité offrent leurs services aux sociétés qui viennent participer aux festivités du Moulin lors de leurs repas et organisations. C’est un échange de bons procédés qui permet à tout le monde de s’y retrouver.

Durant la fête des moissons, il y a les fameuses « cucurbitades ». Ce concours consiste à cultiver le plus gros potiron ou la plus grosse courgette et de les faire peser par le comité. Le gagnant du concours remporte un bon d’achat au restaurant et une coupe. « La première fois que j’ai vu cela c’était à Escanaffes. Le concours était ouvert à tout le monde et les allemands débarquaient avec des potirons de 200 à 300 kg. Les gens du village étaient écœurés sachant qu’ils étaient automatiquement battus et n’y participaient plus». André décide d’organiser ce concours lors de la fête des moissons mais de s’en tenir aux habitants du hameau. Ces derniers ont directement accroché au concept. L’an dernier un enfant de huit ans (Théo Debaveye)  y participait ! « Nous allons nous-mêmes  cueillir les potirons et courgettes. Celles qui ne sont plus reliées à la terre ne sont pas reprises dans le concours ce qui empêche toute tricherie ». Les élus locaux ne sont pas en reste, lors de l’inauguration officielle, chaque personnalité présente doit soulever une des courges et en définir le poids et la circonférence. Là aussi celui ou celle qui s’approche le plus de la réalité gagne un lot.

Une brocante est également organisée avec emplacements gratuits et sans réservation. Elle se déroulera aux abords du Moulin.

Durant tout le week-end un château gonflable sera érigé à côté du chapiteau et le Moulin Soete sera ouvert aux visiteurs gratuitement.

L’an prochain on fêtera la 25ème édition de la fête des moissons. A cette occasion quelques changements devraient être apportés à cette organisation.

Le Comité recherche toujours des bénévoles pour le service en salle du dimanche.

Franck Clarion – Sandy Sutherland (Merci à André pour avoir pris le temps de répondre à nos questions).

06:30 Publié dans Comines-Warneton | Lien permanent | |  Facebook | | |  Imprimer | |