25/06/2011

Bouly, Dédé et tous les autres en route pour la première marche du coeur

Bouly, Romain, André contre la SLA

Monsieur le directeur de l’implantation primaire de l’Institut Saint Henri de Comines, que l’on voit sur le cliché de gauche, s’adresse à « Bouly », « Dédé » et les proches qui sont depuis bien longtemps à leurs côtés.

C’est le prélude à une journée sensationnelle pour nos deux « potes ». La première marche parrainée qui a débutée dans la cours du collège par une haie d’honneur faite de motards venus de Mons. En effet, Jean-Paul Warlier, responsable du club « Biker Family » et avait été approché par Sylvie, la maman de Klara, et j’ai pu me mettre en contact avec lui. Des gens fantastiques qui n’hésitent pas à faire de longues  distances  pour se mettre au service d’une bonne œuvre, et c’est tout à leur honneur. Mais que dire de toutes ces petites têtes blondes ou brunes, telles des lucioles autour de nos deux étoiles ? Que dire de ces institutrices et de tous les gens qui entourent ce beau petit monde ? Du Bonheur, voilà ce que moi j’ai ressenti au cours de cette journée qui s’est terminée par un pique-nique au Palingbeek. 


L’organisation a été parfaite et je remercie l’ensemble des personnes qui ont su gérer cette journée ensoleillée à souhait, tant dans nos cœurs que dans la nature où petit et grands s’étaient donné rendez-vous. Je crois aussi que Romain pourra gâter son ami André avec l’argent récolté par ces marches parrainées. Les gens ont été très sensibles à ce geste du cœur de notre Bouly pour son pote Dédé et l’enveloppe sera remise la semaine prochaine.  Julie qui est très proche de Romain depuis qu’elle a fait sa connaissance est allée aussi le rejoindre au Palingbeek  après la marche. Des moments intenses en émotion que j’ai pu voir entre toutes ces personnes mais plus encore entre Bouly et  Julie, Estelle et madame Annick. Son institutrice doit en avoir gros sur le cœur de voir l’année scolaire se terminer car on aperçoit constamment une lueur d’amour dans ses yeux lorsqu’elle regarde Romain. Pareil pour la petite Estelle qui aime profondément son ami (amoureux non ??). C’est magique de voir ces quatre-là être l’un près de l’autre. Mais n’oublions pas les autres qui sont tous aux petits soins avec Bouly. Franchement, moi-même j’ai été accueilli avec beaucoup de chaleur par ces jeunes et cela me va droit au cœur. Je vous laisse 250 photos de cette journée en attendant celles de lundi.

Louis Vandeskelde

14:24 Publié dans Ecoles | Lien permanent | |  Facebook | | |  Imprimer | |