19/06/2011

Laura, Volée à Comines et retrouvée à Malines : Enlevée, battue et retrouvée

untitled2.jpg

Volée le 2 décembre 2010 à Wijtschate, un village flamand près de Comines, Laura, une Jack Russell de 4 ans, a été retrouvée 63 jours plus tard, affamée et attachée à un arbre à Zemst, près de Malines, à 143 km plus loin. On avait pu l’identifier et la restituer à ses propriétaires grâce à sa puce.

La chienne avait disparu de son domicile de la rue Bas-Warneton à Wijtschate, en pleine campagne, aux frontières occidentales de la Flandre et de la Wallonie.

“ Elle a l’habitude d’aller dehors et de revenir. Mais là, nous l’avons appelée, nous avons parcouru les alentours, sonné chez les voisins, rien ”, raconte Martin, son propriétaire. La famille a placé des affichettes partout, alerté la police, mais sans succès.


Grâce à la puce

“ Au bout de trois semaines de recherches, je n’avais plus d’espoir. Véritable boule de nerfs, Laura était tout le temps dans mes pieds. Je ressentais un véritable manque le soir. ” Martin a plusieurs fois surpris son épouse Isabelle à retenir ses larmes. Les quatre enfants, Quentin, Nicolas, Kevin et surtout Marie, 3 ans, étaient très tristes aussi.

Martin pensait ne plus jamais revoir Laura. Il avait même demandé au commerçant du coin d’enlever son affiche. Puis, il y a eu le coup de fil de la police jeudi dernier: “ On m’a annoncé qu’une dame avait retrouvé mon chien, très sale, affamé et attaché à un arbre. C’était à Zemst, près de Malines. La dame avait eu la gentillesse de le conduire chez le vétérinaire qui a trouvé notre adresse grâce à la puce électronique. Les policiers m’ont tout d’abord posé quelques questions pour savoir si ce n’était pas nous qui avions abandonné notre chien. ”

Isabelle est allé récupérer Laura en voiture. “ Elle a piqué un sprint vers moi quand elle m’a vu à la maison. ”

La petite chienne a probablement été volée. “ Elle a été battue parce qu’elle fait pipi par terre lorsqu’on lève le doigt, ce qu’elle ne faisait jamais avant. Elle ne pesait plus que 4 kg alors que c’était une véritable boule. Les voleurs s’en sont probablement débarrassée, parce qu’elle devait gémir et aboyer beaucoup pour nous appeler. ”

63 jours et 143 km séparaient Laura de sa famille. D.FCT

Souce NordEclair.be  (Article visible ici)

21:54 | Lien permanent | |  Facebook | | |  Imprimer | |