06/06/2012

Procès Jratlou: toutes les pistes ont été exploitées par les enquêteurs

jratlou.jpgMONS 06/06 (BELGA) - C'est un procès sous tension qui s'est ouvert ce  mercredi devant la cour d'assises du Hainaut, présidée par Olivier  Delmarche.

Mohamed Jratlou, 71 ans, est accusé du meurtre de son fils  Younès, alors âgé de 4 ans. En début d'après-midi, la Cour a statué et estimé qu'il n'y avait pas  lieu de prononcer la nullité de la procédure comme l'avait requis Me  Xavier Magnée, conseil de l'accusé, au motif que son client n'avait  pas bénéficié de l'assistance d'un avocat lors de son inculpation,  le 9 novembre 2010, tel que le précise l'arrêt Salduz.

Lire la suite

20:15 Publié dans Faits divers | Lien permanent | |  Facebook | | |  Imprimer | |

23/08/2011

Affaire Younes: Mohammed Jratlou reste en prison

phpThumb_generated_thumbnailjpg (1).jpgLa chambre des mises en accusation de Mons a confirmé mardi le mandat d’arrêt délivré en novembre 2010, et reconduit la semaine dernière par la chambre du conseil de Tournai pour une durée de trois mois, contre Mohamed Jratlou, le père de Younes.

La chambre des mises en accusation de Mons a également vérifié durant la matinée la légalité des méthodes particulières de recherches utilisées lors de l’enquête et a considéré que la procédure était régulière et correcte.

Une décision qui ne réjouit pas M. Xavier Magnée, l’avocat de Mohammed Jratlou. “ Mes conclusions ont été balayées, c’est une décision qui me reste au travers de la gorge. J’ai d’ailleurs décidé d’envoyer une requête à la Cour des Droits de l’Homme à Strasbourg. ”

Source nordeclair.be (Article disponible ICI)

17:33 Publié dans Comines-Warneton, Faits divers | Lien permanent | |  Facebook | | |  Imprimer | |

16/08/2011

Affaire Younes: mandat d’arrêt prolongé pour le père

younes,comines,le bizet,jratlouCe matin, Maître Xavier Magnée a demandé la libération de son client Mohamed Jratlou à la chambre du Conseil de Tournai.

Celle-ci a cependant décidé de prolonger le mandat d’arrêt à l’encontre du père du petit Younes mort en novembre 2009.

Source NordEclair.be (Article disponible ICI)

19:37 Publié dans Faits divers | Lien permanent | |  Facebook | | |  Imprimer | |

Affaire Younes: l'enquête est clôturée (Nord Eclair)

Younes, Jratlou, Comines, Le BizetMe Magnée a demandé mardi matin la libération de son client, Mohamed Jratlou, devant la chambre du conseil de Tournai.

Une décision est attendue dans la journée mais il est peu probable que le papa du petit Younes, enfant de 4 ans retrouvé mort dans la Lys en novembre 2009, soit remis en liberté.

L'avocat bruxellois a déclaré que le dossier était clos et qu'un renvoi vers les assises serait fixé le 27 août par la chambre des mise en accusation de Mons. Incarcéré depuis le 9 novembre 2010, Mohamed Jratlou est accusé du meurtre de son fils âgé de quatre ans. "Pendant un an après la disparition de son fils, il a vécu un calvaire et la mort reste inexpliquée. Voilà qu'on ajoute qu'il aurait tué son fils", a commenté Me Magnée à sa sortie de la chambre du conseil.

Source NordEclair.be (Article disponible ICI)

11:01 Publié dans Faits divers | Lien permanent | |  Facebook | | |  Imprimer | |

06/08/2011

Affaire Younes: de nouveau éléments très sérieux accusent le père

jratlou.jpg

Une expertise a révélé que des tissus des vêtements portés cette nuit-là par le père, Mohamed, soit un costume, et la mère Naïma, un manteau, ont été trouvés sur la victime et dans leur voiture. Pour les autorités, cet élément fourni la preuve que les parents ont transporté ensemble leur enfant, alors décédé, dans leur voiture.

L’enquête judiciaire sur la mort du jeune Younes Jratlou en 2009 a permis d’obtenir des éléments précieux à charge de Mohamed Jratlou, le père de la victime. L’expertise concernant les fibres textiles a ainsi montré que les parents ont encore déplacé le corps sans vie de leur enfant, rapporte samedi Het Laatste Nieuws.

Younes Jratlou est mort dans la nuit du 25 au 26 octobre 2009, lors d’une violente dispute entre ses parents au Bizet.

Lire la suite

11:12 Publié dans Comines-Warneton, Faits divers | Lien permanent | |  Facebook | | |  Imprimer | |