22/02/2014

Une prise de conscience, emplie d’émotions, par les Députés wallons des atrocités liées à la 1ère guerre mondiale par la Ville de Comines-Warneton

AM0A9939 r.jpgEn sa séance du 30 avril 2009, le Parlement wallon a adopté une proposition de résolution relative au devoir de mémoire, à la défense de la démocratie et de la citoyenneté et à la lutte contre les extrémismes.

Suite à cette résolution, un Comité «Mémoire et Démocratie» ayant pour mission d'encourager la sensibilisation et la promotion de la démocratie ainsi que l'éducation à la mémoire a vu le jour.

« Même si tous les Députés wallons sont conscients de leur obligation de respecter et d’entretenir les valeurs démocratiques, une piqûre de rappel peut parfois s’avérer utile. Nous ne traitons pas que des dossiers. Il y a une terrible réalité qui se rappelle à nous et qui a à tout jamais marqué la population de notre Région », souligne Chantal Bertouille. 

C’est pourquoi, ce 20 février, une délégation de 9 parlementaires wallons a visité plusieurs lieux de la région de Comines-Warneton, Ville Martyre marquée par les atrocités de la première guerre mondiale. Ces parlementaires étaient accompagnés de 4 membres de l’asbl « Territoires de la Mémoire ».


Ainsi, après une visite du Musée « In Flanders Fields » d’Ypres, les élus wallons ont commencé leur visite par le Musée du Blockaus en plein centre de Comines. Loin d’être un simple abri en béton, froid et vide, ceux-ci ont pu se rendre compte de la vie au quotidien des soldats dans les tranchées en 1917.

Poursuivant leur cheminement à Comines-Warneton, les parlementaires ont ensuite fait une halte à Warneton. La Ville de Warneton fut, hélas, l’exemple même des horreurs que peuvent vivre les populations locales. Rayée de la carte dès le début de la guerre, Warneton restera à jamais marquée par le conflit. La reconstruction de la Ville prit des années et son église Saints-Pierre-et-Paul, baptisée la cathédrale de la Lys, en est un bel exemple.

Après le dépôt d’une gerbe au Mémorial, ils ont parcouru le Chemin du Souvenir (cimetière britannique, site de la trêve de Noël, ….), la délégation a poursuivi sa visite à Comines-Warneton par le centre d’interprétation « Plugstreet 14-18 Experience ». Grâce à une scénographie moderne, ils ont pu revivre les événements tels que la bataille de Messines, les catacombes, l’hiver 1917-1918, la présence des soldats australiens et néo-zélandais à Ploegsteert et Warneton.

« C’est avec beaucoup d’émotions que nous avons pu prendre conscience de l’ampleur des souffrances accumulées durant ce conflit tant par les combattants que par la population civile. Nous resterons marqués par notre visite à Comines-Warneton », ont souligné les députés wallons. 

La journée de commémoration s’est clôturée par le dépôt d’une gerbe au Last Post d’Ypres : moment intense de recueillement.