15/09/2013

Comines (F & B) : Signature du Traité imaginaire sur le pont frontière ce samedi !

IMG_3819 (Copier).JPGCe samedi on célébrait la commémoration du 300ème anniversaire du traité d’Utrecht.

Les autorités de Comines France et de Comines Belgique se sont ainsi réunies sur le pont frontière. On notait également la présence de Marc-Philippe Daubresse, député du Nord de la France.

Malgré le temps, de nombreuses personnes sont venues assister à cette cérémonie agrémentée de musique, notamment avec le Royal Fasam Orchestra.

Le maire de Comines France, Alain Detrournay a rappelé l’histoire de nos deux villes avant la signature du traité d’Utrecht tandis que le Bourgmestre Gilbert Deleu a rappelé les nombreuses collaborations des deux villes.

Venait ensuite les symboliques signatures et échanges du Traité imaginaire qui seront affichés dans la Mairie de Comines France et dans la Maison Communale de Comines-Warneton. 


IMG_3742 (Copier).JPG

Après les hymnes nationaux et l’hymne européen, une mini pièce de théâtre « Mariage sur le Pont » était interprétée par des comédiens des deux Comines. A l’issue de la cérémonie, le public était appelé à se rendre en France pour déguster une sangria offerte par la Ville avant d’être invité à passer la frontière au rythme de la FASAM vers Comines-Warneton pour se rendre au marché couvert où avait lieu la fête de la bière. Vous trouverez ci-dessous la totalité du contenu du Traité. 

IMG_3759 (Copier).JPG

Une cérémonie organisée dans le cadre du tricentenaire du traité d’Utrecht et qui en aura ravi plus d’un. Un  «Vive Comines !» est venu ponctuer la cérémonie dans la foule, preuve de l’attachement des citoyens à nos deux villes.

IMG_3822 (Copier).JPGIMG_3750 (Copier).JPG

Voici le contenu du Traité signé ce samedi 14 septembre

 

Ce Jourd’hui, 14 septembre de l’an de grâce 2013 à six heures du soir sur le Pont reliant les deux Comines,

Le Conseil Communal de Comines-Warneton et le Conseil Municipal de Comines France sous l’autorité de Gilbert Deleu, Bourgmestre et d’Alain Detournay, Maire, 

Vu le Traité de paix et d’amitié signé à Utrecht le 11 avril 1713 entre la France et la Grande-Bretagne pour conclure la guerre de succession d’Espagne et dont les premiers et douzième articles édictent : 

« Il y aura une paix universelle et perpétuelle, une vraye et sincère amitié entre le sérénissime et très-puissant Prince Louis XIV, Roy très-chrétien et la sérénissime et très-puissante Princesse Anne, Reine de la Grande-Bretagne, leurs héritiers et successeurs, leur Royaumes, états et sujets, tant en dedans qu’au dehors de l’Europe ; cette paix sera inviolablement observée entre eux si religieusement et sincèrement qu’ils feront mutuellement tout ce qui pourra contribuer au bien, à l’honneur et l’avantage l’un de l’autre, vivant en tout comme de bons voisins et avec une telle confiance et si réciproque que cette amitié soit de jour en jour fidèlement cultivée, affermie, et augmentée. » 

« Sa majesté très chrétienne, tant pour elle mesme que pour les princes, ses héritiers et successeurs, nez et à naître, cède aussi à la maison d’Autriche tout le droit qu’elle a sur Furnes, Furner ambagt, y compris les huit paroisses et le fort de Knoque, les villes de Loo et Dixmuyden avec leur dépendance, Ypres avec sa chatellenie (Rousselaer y compris) et avec les autres dépendances qui seront désormais Poperingue, Warneton, Commines, Warwiick, ces trois dernières places, pour autant qu’elles sont situées de côté de la Lys vers Ypres, et ce qui dépend des lieux cy-dessus exprimez, sans que sa Majesté très chrétienne se réserve aucun droit sur les dites villes, places, forts et Pa¨s, ni sur aucune de leurs appartenances, dépendances, annexes ou enclavement. ». 

Décident de lever cette dernière clause pour les deux Comines, qui ne feront plus qu’une, de ce jour jusqu’au 14 octobre 2013, date de fin de la traditionnelle fête des Louches. 

Dont acte, 

Gilbert Deleu, Bourgmestre de Comines-Warneton – Alain Detournay, Maire de Comines France.