11/07/2013

Comines : « Ici, ce n’est pas salubre »‏ !

Comines 009 (Copier).jpgEn mars dernier, Philippe Motte et sa compagne ont signé le bail de location pour une habitation installée au numéro 61 de la rue de Wervicq à Comines.

À l’époque, leur propriétaire avait promis de rénover le bâtiment et de mettre en route des travaux pour améliorer l’habitation. Des paroles qui se sont envolées depuis...

La maison occupée par Philippe, sa compagne et leurs petits-enfants manque clairement de sécurité.


L’adage « les écrits restent et les paroles s’envolent » est de rigueur dans la mésaventure locative vécue par Philippe Motte et sa compagne. En mars dernier, ils ont décidé de quitter leur logement de Tourcoing pour s’installer à Comines.

«  Travaillant en Belgique, je souhaite y habiter. On a découvert ce logement via une annonce  », explique Philippe alors qu’il nous reçoit dans son salon, « en comparaison avec le marché français, les 540 euros de loyer pour ce logement nous semblait être une bonne affaire. Notre propriétaire, Margaret Vanhove, nous avait promis de rapidement effectuer des travaux pour rénover et améliorer le bâtiment, mais rien n’a été fait. On a juste fait l’erreur de ne pas consigner dans le bail les travaux qu’elle nous a promis. Elle a tout de même omis de nous dire que des anciens locataires ont demandé en 2009 une enquête de salubrité. Le logement a reçu plusieurs remarques. Des travaux devaient être effectués pour améliorer le logement. Ils n’ont toujours pas été réalisés. Il ne devrait pas être permis de louer ce type de logement », martèle Philippe.
 
Retrouvez le reportage complet sur le site web de Nord Eclair

11:34 Publié dans Comines-Warneton | Lien permanent | |  Facebook | | |  Imprimer | |