13/06/2013

Garantir la Transmission du Devoir de Mémoire...

2013-06-05 Paris Rencontre Assemblée nationale 14-18  (9).JPGIl y a près de  70 ans ce 6 juin, des milliers d’hommes se sacrifiaient en Normandie pour nous permettre de continuer à jouir de nos libertés.

« Peu à peu hélas,  leur souvenir s’efface et il est triste de constater que ce jour du 6 juin passe quasiment inaperçu » remarque Chantal Bertouille. 

C’est pourquoi depuis de années, celle-ci s’est inscrite dans une démarche de transmission de la Mémoire du sacrifice de celles et ceux qui ont vécu la 2ème ou encore de la première guerre mondiale.


2013-06-05 Paris Rencontre Assemblée nationale 14-18  (3).JPG« L’an prochain, nous commémorerons le centenaire de la guerre 1914-1918. Et si les combattants ont aujourd’hui tous disparus, le souvenir de leur sacrifice doit impérativement être préservé ».

C’est pourquoi depuis plusieurs années, Chantal Bertouille insiste auprès des autorités wallonnes et de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour la mise en place d’un véritable Devoir de Mémoire notamment auprès des plus jeunes générations. « Nous avions un grand retard par rapport à la Flandre qui a compris l’importance des commémorations du centenaire de la grande guerre. J’espère simplement que la réaction  francophone ne sera pas trop tardive. Je prône d’ailleurs pour une meilleure collaboration à tous les niveaux.  Ce mercredi, j’ai ainsi participé à Paris une rencontre programmée par l’Assemblée Nationale sur la matière…il en ressort que nous devons tous collaborer pour  garantir la transmission de la Mémoire ».