04/06/2013

9ème festival "j'veux du soleil" : Le programme complet

Sans titre.pngLa neuvième édition du festival « j’veux du soleil », organisé par le Nautilys et la Maison des Jeunes Carpe Diem, se déroulera les 20 et 21 juin 2013 et sera sans conteste l’évènement majeur du mois de juin dans notre canton.

Cette année, à la demande du collectif de jeunes organisateurs, le festival arbore une affiche orientée reggae, rap tout en restant éclectique avec des groupes et artistes tels que « Broussaï » et « Brain Damage » qui se produiront le jeudi 20 juin au Nautilys à Comines France.  « Daddy Nuttea and B-siders », « Merdan Taplak », « Antwerp Gipsy Orchestra », « Kenyon », « Step-Art », « Raggaravane Sound System » se produiront quant à eux à Houthem le vendredi. On notera la présence du groupe « Henri IV » groupe pop-rock et  grand gagnant du tremplin « J’veux de la neige » organisé par la MJ en janvier. D’autres activités seront mises sur pieds en annexe de ce festival. 

Voici le programme complet de ces deux jours de fête à la jeunesse et à la musique que sera « J’Veux du soleil » édition 2013 !


Le jeudi au « Nautilys » (Comines France)

Depuis maintenant 3 ans, le festival collabore avec la salle de concert « Le Nautilys » à Comines France pour organiser une soirée de concerts la veille du festival. Cette démarche permet à « J’Veux du Soleil » de proposer un véritable évènement transfrontalier. L’entrée coûte 5€ et les portes ouvriront à 20h00, rue Kléber Loquet. Cette année, 2 groupes seront présents lors de cette soirée du 20 juin.

broussai.jpgBroussaï (Reggae, France).

Présent depuis une dizaine d’années, le groupe Broussaï a su s’imposer comme une valeur sûre du reggae français. Il a sorti cette année un nouvel album « Kingston Town », réalisé et enregistré en Jamaïque dans le célèbre studio « Harry J » (Bob Marley, Jimmy Cliff,..). Cet album salué par la critique et aux sons plus roots fait l’unanimité tant sur les textes que sur les mélodies. Après plus de 500 concerts, le groupe a acquis une véritable réputation de « groupe de scène » et le 20 juin c’est au Nautilys qu’il viendra vous faire bouger. www.broussai.com 

downtown.jpgBrain Damage (Dub, France)

Crée en 1999, Brain Damage était à la base un duo composé d’un bassiste et d’un ingénieur du son. Mais fin 2011, Raphaël Talis, le bassiste décide de quitter le groupe et Martin Nathan reprend alors le projet seul. C’est l’occasion pour lui de revenir aux sources avec un Dub aux sonorités plus classiques après plus d’une décennie de mélodies sombres et émotives. Son nouvel album « What you gonna do ? »  est présenté sur scène comme un véritable « sound system » et un nouvel album devrait sortir en octobre 2013 en collaboration avec Vibronics présent l’année dernière au Nautilys. www.brain-damage.fr 

Le vendredi (Houthem Belgique) 

daddy nuttea.jpgDaddy Nuttea and B-siders (Reggae, France)

Depuis la fin des années 80, Daddy Nuttea est présent sur la scène reggae française. D’origine guadeloupéenne, il officie d’abord dans un collectif appelé « Sound system High fight international » notamment aux côtés de Tonton David. Mais c’est en 2000 que Nuttea acquiert une réelle notoriété avec l’album « Un signe du temps ». Vendu à plus de 700.000 exemplaires tout le monde en retiendra l’un des titres phares de Daddy Nuttea, « elle te rend dingue ». Février 2013 marque son grand retour après 9 ans d’absence, « Mister Reggae Music » son nouvel opus enregistré entre New-York, la France et la Jamaïque a reçu un très bon accueil de la part de la critique spécialisée. Il vient cette année au festival accompagné du backing band B-siders. Ce groupe de musiciens originaires de Roubaix a déjà accompagné de nombreux artistes reggae comme Tony Roots, Daddy Clean,… 

merdan taplak.jpgMerdan Taplak (Electro-balkan beats, Belgique)

D’origine turque, ce jeune anversois de 29 ans a su concilier les rythmes orientaux de ses origines avec un électro audacieux mêlant même parfois dubstep ou hip-hop. DJ mais aussi producteur, c’est sur le label indépendant « Urban World Records » qu’il sort son premier album en 2012. Intitulé « In it for the honey », celui-ci lui permettra d’atteindre une reconnaissance internationale et la possibilité de jouer dans les plus grands festivals (Pukkelpop, Dour, Tommorowland,…). Et Merdan Taplak n’en finit plus de tourner, après un passage remarqué aux « Transardentes » de Liège fin janvier, il débarque cet été au festival avec son « live band » sorti tout droit des Balkans et composé de plusieurs instruments atypiques (accordéon, cuivres,…). Cette performance live, saluée à de nombreuses reprises et qui promet d’être électrique, n’est donc à rater sous aucun prétexte.  http://www.youtube.com/watch?v=l3hoPwmzlb8 

antwerp gipsy ska.jpgAntwerp Gipsy Ska Orchestra (Fusion reggae-ska, Belgique)

Ce groupe de 7 musiciens chevronnés, tous issus de différents groupes aux styles musicaux bien différents, fête cette année ses 10 ans d’existence. A cette occasion, le groupe vient de présenter son dernier album (I Lumia Mo Kher » (Le Monde est ma maison) produit par Michael Zimmeling (Depeche Mode, Madness,…) et sorti le 10 avril 212. Cet ensemble de cuivres, de cordes et de percussions permet une combinaison de styles oscillant entre le reggae et le ska. Sa réputation n’est plus à faire ! http://www.youtube.com/watch?v=F8uzU6djRLs 

kenyon.jpgKenyon (Hip-Hop, France)

Cet artiste complet allie parfaitement le Hip-Hop, la soul et le reggae-dancehall et maîtrise aussi bien les parties rappées que celles chantées.  Tout commence en 2005 lorsqu’il rejoint le groupe ECK (Etat Critik Krew) mais sa carrière décolle vraiment en juin 2011 lorsqu’il remporte le concours d’impro/freestyle « End of the weak » et devient ainsi champion de France et vice champion du monde de cette discipline. Grâce à cette victoire, Kenyon ait les premières parties de grands artistes comme Busta Rhymes ou encore Capleton. Il présente cette année son nouvel EP « L’étude des K » distribué par EMI ou figure notamment une collaboration remarquée avec le rappeur Soprano. http://www.youtube.com/watch?v=XPrZycLRltY 

step-art.jpgStep-Art (Reggae-Dub, France)

Ingénieur du son de formation, Step-Art est un producteur et DJ reggae-dub qui a su combiner reggae et musique électronique. Ex clavier du groupe de reggae « Chronics » il sort, en collaboration avec les artistes Pupajim et Stand High Patrol, un maxi 45 tour sur le label de ce dernier (Stand High Records) en février 2013. http://www.youtube.com/watch?v=p-9lxLFLMXA 

 

 

 

raggaravane.jpgRaggaravane Sound System (Roots Reggae Dancehall, Belgique)

En 2009, Selekta NereOne, un DJ reggae bruxellois décide de transformer une vieille caravane en un sound system mobile 100% autonome. L’équipe de DJ est composée de Selekta NereOne, LibrarySmoka et Selecta Baï.D et mixe exclusivement sur des platines avec des vinyles, à l’ancienne. Leurs très bons mix leur ont déjà permis de déplacer leur caravane dans de nombreux évènements en Belgique (Couleur Café, Dour,…) mais également à l’étranger. Le 21 juin c’est à Houthem qu’ils arrêteront leur Raggaravane pour diffuser leur son festif et original. http://www.youtube.com/watch?v=Y32QIXMc938  

henri iv.JPGHenri IV (Pop-Rock, Belgique) 

Grand gagnant du tremplin « J’veux de la neige », les 4 cominois d’Henry IV ont gagné leur pass pour ouvrir le festival cette année. Ce groupe pop-rock a prouvé qu’il assure sur scène et a ainsi convaincu le jury d’experts. Composé de Bernard (chant et guitare), Moza (Guitare), Fish (Basse) et Dush (Batterie et chant), c’est lui qui ouvrira les festivités ce 21 juin. http://www.lelysard.com/ouaiptv/videos/1071/