24/05/2013

Comines : Séance d'information publique sur le chantier de rectification du tracé de la Lys

IMG_6495 (Copier).JPGCe jeudi soir se tenait une réunion d’information sur les futurs travaux de rectification de la Lys à la MJC.

Ce projet de mise à gabarit de la Lys à hauteur de Comines s’inscrit dans le cadre de la Convention de 1982 entre le Gouvernement Français et le Gouvernement Belge ainsi que dans le plan wallon « Liaison fluviale à grand gabarit Seine-Escaut et raccordements sur le territoire wallon ».

Les responsables des voies hydrauliques, les responsables des bureaux d’étude ainsi que Monsieur le Bourgmestre de Comines-Warneton étaient présents pour expliquer à la population et aux différentes associations écologistes le fonctionnement des travaux et surtout le projet qui a été choisi.

L’explication sous forme de diaporama était divisée en 6 étapes, à savoir le contexte de l’étude, l’objet de l’étude d’incidences sur l’environnement, la description des alternatives envisagées, les résultats de l’évaluation environnementale pour chaque thématique abordée, l’analyse multicritères et enfin la conclusion.  


L’enquête publique a été lancée le 13 mai et se terminera le 12 juin (date limite pour adresser ses objections et observations écrites ou orales à l’administration communale).  La mise à gabarit de la Lys consistera à l’approfondissement d’une partie de la Lys, à l’élargissement d’une partie du lit de la Lys ainsi qu’une modification du tracé initial de la Lys. Les principaux travaux seront la rectification de la Lys dont le tracé empruntera une bonne partie des bas-prés ainsi que la construction d’un pertuis (sorte de tunnel) au niveau du pont de Comines.

IMG_6486 (Copier).JPGUn parc sera érigé dans les bas-prés et un îlot devrait voir le jour entre le nouveau tracé et l’ancien qui deviendra un bras mort.  Des jardins communautaires seront également mis en place derrière les habitations situées rue de la Morte-Lys. Au niveau de la rue des moulins, un rond-point sera construit à l’intersection de la rue des moulins et de  la route des écluses. 

A la din de la présentation du projet la parole était donnée aux citoyens et le moins que l’on puisse dire c’est que ce projet ne fait pas l’unanimité. La première personne a avoir pris la parole est l’Echevin Didier Vandeskelde qui s’inquiétait de ce fameux bras mort. Pour lui le risque de voir apparaître de la boue comme c’est le cas à Warneton est fort probable avec la fermeture de ce bras mort. Un autre citoyen a pris la parole et dans ses propos. « Je connais ce coin depuis que je suis gosse » a –t’il lancé avant de poursuivre « Vous allez tout détruire avec ce projet, laissez ce coin tranquille et naturel et je parle avec mon coeur »

Puis c’est Philippe Mouton représentant Eco-Vie qui a pris la parole. Il a lancé quelques remarques mais a remercié « Ecorem » d’avoir pris en compte les griefs de l’asbl. Il a aussi fait la demande d’voir la possibilité de suivre le chantier au fur et à mesure de celui-ci que ce soi par voie électronique ou par la possibilité de se rendre sur le chantier de temps en temps ce qui a été accepté.

IMG_6470 - Copie.JPG

Les autres questions portaient sur le coût du chantier, sur les nuisances qu’il apporterait et par des contestations diverses.  Gilbert Deleu a pris la parole pour terminer ce débat en expliquant que cela permettrait aussi de désengorger le trafic en ville et que la circulation des poids-lourds serait interdite en ville. 

IMG_6488 - Copie.JPG

Enfin les responsables du chantier ont rassuré les citoyens sur la circulation entre Comines France et Comines Belgique. « Nous procéderons par tronçons. La circulation sur le pont sera ouverte et tout sera fait pour que celle-ci le reste tout au long du chantier ».

Pas sûr que toutes ces explications aient rassuré la population environnante mais le message est passé. Le chantier devrait débuter en 2015 pour se terminer en 2017 si tout va bien.

Franck Clarion.