21/05/2013

Comines (B+F) : Des accents reggae et rap au 9ème festival « J’veux du soleil »

jvds2013 (Copier).jpgLa neuvième édition du festival « J’veux du soleil », organisé par le Nautilys et la Maison des Jeunes Carpe Diem, se déroulera les 20 et 21 juin 2013.

Chaque année il se tient fin juin à la salle des sports d’Houthem ainsi qu’au Nautilys de Comines France et permet à notre région de célébrer la fête de la musique qui se tient un peu partout en francophonie au même moment.

Depuis 2005, le festival a vu passer de nombreux artistes régionaux mais également internationaux comme « Dub inc », « Yannis Odua », « The Skatalites »,…

Grâce à la qualité des artistes et de la prestation des bénévoles, le festival accueille chaque année environ 1000 visiteurs.

Cette année, à la demande du collectif de jeunes organisateurs, le festival arbore une affiche orientée reggae, rap tout en restant éclectique avec des groupes et artistes tels que « Broussaï » et « Brain Damage » qui se produiront le jeudi 20 juin au Nautilys à Comines France.  « Daddy Nuttea and B-siders », « Merdan Taplak », « Antwerp Gipsy Orchestra », « Kenyon », « Step-Art », « Raggaravane Sound System » se produiront quant à eux à Houthem le vendredi.

On notera la présence du groupe « Henri IV » groupe pop-rock et  grand gagnant du tremplin « J’veux de la neige » organisé par la MJ en janvier.  


« Les objectifs principaux de ce festival sont de faire connaître des groupes locaux et internationaux, de promouvoir la musique de tous horizons et faire découvrir de nouveaux styles aux jeunes. Il sert également à faire rencontrer des jeunes atour de la musique, responsabiliser les jeunes et leur donner une image positive du lieu où il se vivent et de redonner aux lieux publics un rôle de rencontre et de convivialité » nous disent les organisateurs « La volonté des jeunes organisateurs regroupés en collectif et dispatchés en différentes cellules, est de réaliser un festival multiculturel et éclectique, qui soit aussi convivial et festif, aux accents alter mondialistes, dans une éthique de respect de l’environnement, dans lequel artistes et public trouvent leur compte » ajoute Emilie Vandenbroucke, animatrice et coordinatrice de la Maison des Jeunes. 

Un festival mal embarqué en octobre dernier…

Début octobre la MJ lançait un appel pour que les jeunes se mobilisent car le risque de voir disparaître le festival était grand « On a lancé un coup de gueule sur les blogs, réseaux sociaux pour que les jeunes nous rejoignent car c’est une grosse organisation. Grâce à cela une nouvelle équipe est née et le festival peut perdurer » nous explique Stéphanie Eekhout. 

Activités supplémentaires…

Diverses activités sont organisées en marge du festival comme un concours photo avec 100€ à la clé pour le gagnant. Un village artisanal sera érigé sur le lieu du festival et la nouveauté de cette année sera l’espace entièrement dédié au BMX. L’appel est lancé à tous les riders de la région qu’ils soient pro ou débutants. 

A la recherche de bénévoles…

Comme chaque année, Cédric, Louis, Stéphanie et Emilie gèrent une équipe de plus ou moins 40 bénévoles et +/- 30 artistes. Et cette année encore les responsables de la MJ lancent un appel aux bénévoles sans qui le festival ne serait pas réalisable. Une réunion est organisée à cet effet le vendredi 24 mai à 19h30 à la Maison des jeunes. 

Le festival sera accessible aux personnes à mobilité réduite et se revendique comme un « Eco-Festival ». Fête de la Musique oblige, les organisateurs ont revu le prix à la baisse. Il est fixé à 5€ pour le Nautilys, 7€ à Houthem (5€ en prévente). Comme à son habitude, le festival propose un camping situé à quelques pas du festival et le prix est fixé à 3€. Les préventes disponibles à la MJ Carpe Diem, au Centre Culturel de Comines-Warneton, au centre culturel « Marius Staquet » de Mouscron, au café « Le Perk » à Comines, sur fnac.com et ticketnet.be. Ouverture des portes du Nautilys à 20h30 le jeudi 20 et à 17h00 le lendemain à Houthem.  

Le détail complet des groupes et animations dans un prochain billet