08/04/2013

Conférence « Comines, ville de frontière, du Traité d’Utrecht (1713) au Traité des « limites (Courtrai 1820) »

cominesgoogle.pngConférence « Comines, ville de frontière, du Traité d’Utrecht (1713) au Traité des « limites (Courtrai 1820) » Samedi 20 avril à 16h30 (Attention initialement prévue à 16h00 !)

Animée par MM. Jean-Marie Duvosquel et Francis De Simpel, respectivement secrétaire de rédaction et Président de la Société d’Histoire de Comines-Warneton et de la région. 

« Comines, ville de frontières. Depuis 2000 ans, elle gravite autour de Comines-Warneton où traverse la région. 

Le territoire des Morins et des Ménapiens se rencontraient ici au temps de Jules César, trois évêchés s’y rejoignaient (voir la borne des Trois Evêchés à Le Bizet) : Tournai, Thérouanne (puis Ypres) et Arras. Si les Seigneuries de Comines et Warneton chevauchaient la Lys, la rivière séparait la châtellenie de Lille de celle d’Ypres, laissant un statut incertain au Fort de Comines. 


Comines releva d’un même Etat jusqu’aux différents traités qui marquèrent les guerres successives de Louis XIV. Après avoir conquis Lille et la Flandre wallonne en 1667, le Roi Soleil se vit contraint de céder du terrain en1713 : le Traité d’Utrecht attribua alors définitivement la rive nord à l’Autriche. Une frontière d’Etat traversait désormais la Ville de Comines mais celle-ci restait gouvernée par un même magistrat (Bourgmestre et Echevins). C’est pourquoi l’Ancien régime prit fin côté français en 1789 et côté belge en 1796. Le Traité de Courtrai conclu en 1820 donna à la frontière franco-belge son tracé définitif, celui que nous connaissons aujourd’hui. ». 

La conférence sera illustrée par des projections de documents, de cartes et d’images.

Entrée libre - A l’Hôtel de Ville – Grand Place à Comines France

En partenariat avec : la Maison du patrimoine et la Société d’Histoire de Comines-Warneton et de la région.