11/03/2013

Warneton : Rencontre avec les ouvriers qui construisent le frigo de CL Industrie

IMG_1702 (Copier).JPGSi vous êtes passé par Warneton, vous n’aurez pas pu rater l’énorme frigo actuellement en construction sur le site l’entreprise Clarebout Potatoes.

Grâce à ce frigo géant, la production devrait passer de 266 à 1140 tonnes par jour.

C’est une entreprise de Liebenfels en Autriche qui a été chargée de construire le frigo.

L’entreprise est demandée un peu partout dans le monde et récemment elle a reçu une proposition pour 6 mois de chantier en Australie.

Nous avons rencontré le responsable, Alois Aigner qui nous a donné quelques renseignements sur le chantier.

Le chantier, qui a débuté mi-novembre et qui devrait se terminer fin mai, emploie 54 ouvriers autrichiens et allemands qui travaillent jour et nuit et par n’importe quel temps. « Aucun temps ne nous arrête. Lors des chutes de neige et des fortes gelées nous avons continué à travailler. Nous faisons tout pour respecter les délais » nous dit Alois. 


ostereicheir firma  in warneton 034 (Copier).JPGLa structure métallique nécessite non moins de 4000 tonnes de métal et une énorme quantité de béton. Long de 137 mètres, large de 80 mètre et haut de 33 mètres (dimensions exactes selon le plan), l’imposant frigo prend forme peu à peu.

La société assure la logistique, la construction mais aussi l’acheminement du matériel. Nous avons pu approcher le chantier et les nombreux ouvriers ressemblent à des fourmis qui s’agitent dans tous les sens tellement la bâtisse est imposante. 

ostereicheir firma  in warneton 033 (Copier).JPGPour ce qui est du logement, les ouvriers ont pris leurs quartiers dans un gîte de Wijtschate et retournent en famille pour un week-end toutes les deux semaines.

Durant le temps des travaux, ces derniers visitent la région et une ballade découverte devrait être réalisée avec la collaboration de la Société d’Histoire très prochainement. Pendant leur long séjour, ils souhaitent s’intégrer à la population de la région.

ostereicheir firma  in warneton 013 (Copier).JPGLe seul regret qu’ils expriment est que lors de sorties de détente, ils se fassent agresser par des gens qui les prennent pour des allemands et qui leur font payer l’histoire…Quelques-uns se sont même fait agresser un soir alors qu’ils prenaient un verre. Alois nous a fourni quelques photos de la construction.

Franck Clarion (Merci à Alois pour sa disponibilité et à P.M. pour la traduction).

10:25 Publié dans Comines-Warneton | Lien permanent | |  Facebook | | |  Imprimer | |