05/11/2012

Comines-Warneton : Cérémonies en hommages aux soldats tombés durant la guerre 14-18

IMG_6209.jpgDans le cadre des cérémonies du 11 novembre 1918, les associations patriotiques, les élus et le conseil communal des enfants participaient à plusieurs commémorations et messes ce dimanche.

Tout d’abord en l’Eglise de Ten-Brielen ou une messe du souvenir était donnée avant le dépôt de gerbes au monument aux morts.

La délégation s’est ensuite rendue au monument aux morts d’Houthem ou un autre dépôt de gerbe a eu lieu, tout d’abord par la Ville de Comines-Warneton puis par l’UFAC d’Houthem.

Les cérémonies se terminaient à la Place Saint-Martin de Bas-Warneton où la Ville de Comines-Warneton, le conseil communal des enfants et des jeunes et la FNC de Warneton ont fleuri le monument. 


Tout le monde s’est ensuite retrouvé en la Salle Communale pour le discours du Bourgmestre. « Je tiens à féliciter les membres des association ainsi que leurs porte-drapeaux pour leur engagement ; qui est exemplaire par un temps pareil. Ce qui nous permet d'imaginer ne fût-ce qu'un moment, la vie des militaires en 14-18 dans les intempéries dans les tranchées de la terre lourde de Ploegsteert » disait le Bourgmestre avant de poursuivre : « J'aimerai lancer un appel à toute les personne qui possèdent des objets ou des documents relatifs à la Première guerre mondiale de contacter le service aménagement du future Centre «Plugsteet 14-18 » afin de pouvoir les exposer, et ainsi les mettre en valeur pour le Centre de la mémoire ». Il termina son discours par une réflexion concernant les armes, leur fabrication et leur vente : « Ne plus produire n'importe quoi pour les vendre à n'importe qui serait une des solutions ! Il faut absolument de nouvelles réglementations qui empêcheraient la prolifération d'armes de guerre distribués parfois majoritairement à des civils et dans certain pays, même aux enfants. Malheureusement, les politiques hésitent à prendre les décisions nécessaires concernant de telles mesures à cause de l'emploi. Il est aussi à noter qu'on ne peut pas contrôler le trafic d'armes ». Le verre de l’amitié a ensuite été servi à l’assemblée.