29/08/2012

Rencontre avec Jean-Pierre "Franjo" au camp historique des 5 chemins

IMG_9899 (Copier).JPGDe nombreux métiers étaient représentés à l’intérieur du camp historique sur la pelouse du Home Paul Demade lors de la ducasse des 5 chemins.

Et au détour de notre visite, nous avons pris le temps de faire connaissance avec Jean-Pierre surnommé « Franjo ».

Jean-Pierre est sculpteur et tailleur de Pierre et fait parti de l’asbl « MédiéTriArt » qui réalise des animations Médiévales.

Lors de ce week-end, Jean-Pierre représentait la compagnie des artisans suiveurs de 1453 à la fin du règne de Charles 7 : « Le 15ème siècle est la période la plus représentée car c’est de cette époque que nous avons retrouvé le plus de choses. Elle fait partie des époques les plus riches » nous dit Jean-Pierre. 


Originaire de Soignies, Franjo est sorti sculpteur de la Promotion Sociale de Jemappes. Cette passion lui est venue lors d’une fête à Boussu où un ami lui a demandé de tenir un stand médiéval. Il a accepté et s’est pris au jeu ! Et depuis 9 ans désormais, Jean-Pierre participe régulièrement à des manifestations de ce genre : « J’ai déjà participé à 28 manifestations en un an mais c’est trop alors j’ai ralentis un petit peu. Cette année j’en suis déjà à 15… ».

Il nous explique ensuite l’importance des recherches pour s’approcher le plus possible de la réalité de l’époque. Ses sources sont composées de trois critères, les livres (en faisant toujours attention à l’interprétation de l’auteur), les musées avec les choses retrouvées et les enluminures (dessins..). « Nous reproduisons les choses si deux de ces critères sont remplis. Nous ne pouvons pas dire ou faire n’importe quoi, si la plupart du temps nous avons à faire à de simples visiteurs, il arrive que des personnes telles que des scientifiques ou historiens viennent voir ce que nous faisons ou disons ».

Pour ce week-end, Jean-Pierre regrette simplement le manque de réceptivité des visiteurs, il n’était pas seulement présent pour l’image ou les objets mais aussi pour expliquer : « Les gens passent et regardent, dommage qu’ils ne posent pas plus de questions, j’ai tellement à raconter, à expliquer ».

En tout cas, je souhaite remercier Jean-Pierre pour sa disponibilité et lui donne déjà rendez-vous l’année prochaine pour continuer à écouter son histoire et celle qu’il représente. 

Franck Clarion