25/07/2011

C'est officiel....la gare de Comines fermera en 2012!

n.jpg

Comme je vous l’avais annoncé la semaine passée, cette fois, c’est officiel depuis ce matin la gare de Comines fermera ses portes dans le courant de l’année 2012.

En effet, malgré une motion déposée par le groupe PS-Ecolo (acceptée à l’unanimité par le conseil communal en octobre dernier) qui a été envoyée au conseil d’administration de la SNCB, malgrè une question posée par la Député-Echevin Chantal Bertouille auprès du Ministre Wallon compétent et une ultime tentative du Bourgmestre Gilbert DELEU, le couperet est tombé ce matin……

C’est une Catastrophe pour notre région, nous allons être isolés encore un peu…………PLUS.


La gare de Comines dans la liste noire des fermetures de 2012.Pour cet article, j’ai voulu aller plus loin dans les informations que celles données en général  dans la presse.Toutes ces infos viennent de personnes compétentes en la matière et de syndicalistes C.G.S.P.

Depuis plus d’un an,toute une série de gares ferment, les politiciens ont voulu savoir où en était le dossier sur les fermetures des gares.

Chacun aura essayé de faire le maximum pour maintenir la gare ouverte.

Mais le vrai fond du dossier est comme d’habitude, les économies ou les pertes de la S.N.C.B.

Après diverses négociations entre l’état et la S.N.C.B , il s’avère que les compensations demandées sont trop élevées d’où un désaccord entre les deux partis.

Une salve de fermetures pour l’année 2012… la gare de Comines se trouve sur cette liste noire. Certaines ont déjà fermé en 2010. Et d’autres sont prévues dans les prochains jours. Précision importante: cette liste se trouve sur la table du conseil d’administration de la SNCB, elle n’a pas encore été approuvée.

Au programme de ce plan, qui doit encore être approuvé: fermeture, pour la période 2012-2015, des guichets dans des dizaines de gares (soit complètement, soit le week-end, soit l’après-midi, soit à des horaires adaptés). Mais aussi suppression de la vente des billets dans le train, ajout de 500 distributeurs à l’extérieur des gares,ou encore ajout d’un supplément pour les gens qui continueront à aller acheter leur billet au guichet.

La gare de Comines se trouve dans la liste pour les fermetures de l’année 2012.Quelles sont les raisons ?

Les économies, celles-ci concernent l’emploi. Elles devraient notamment toucher la société anonyme Logistics, entreprise ferroviaire qui s’occupe du transport de marchandises et tous ses emplois annexes.

La direction nous précise que les trains s’arrêteront toujours à la gare de Comines.Notre gare ne va-t-elle pas devenir un lieu désertique ou abandonné comme celle de Warneton en son temps ?

Quand la direction précise que les usagés seront toujours desservis, des distributeurs automatiques de titres de transport seront placés.

Nous précisons également un autre point sensible,que vont devenir les salles d’attente s’ il n’y a plus de personnel  pour contrôler.

Pour le coté pratique je me suis retourné sur le syndicat C.G.S.P pour en savoir un peu plus .Que devrait faire désormais les usagés du chemin de fer ?

De quelle manière les habitants de Comines-Warneton doivent-ils  pour l’avenir  étire desservis s’ils désirent un abonnement, une carte famille nombreuse, une carte omnio( ex vipo),acheter un pass, régulariser une infraction.

Il y a encore là un autre grand soucis pour les usagés de Comines-Warneton, le plus près c’est en Flandre. Seulement les voyageurs unilingues francophones auront des soucis puisque le guichetier est unilingue néerlandophone ce qui est normal bien attendu malgré que certains n’ont pas de problème avec cela. Mais s’ils ne parlent pas le Français, ils sont tout à fait dans leur droit et il faut le respecter.Que vont devenir les francophones ? Pour trouver une gare qui parle le français, ils devront aller à Mouscron la  gare Francophone la plus proche c’est-à-dire à 35km minimum du lieu de leur habitation alors que la S.N.C.B se veut écologiste, il y a encore un point de contradiction que je ne peux comprendre.

Un autre point noir dans cette attitude de la S.N.C.B, quand les trains sont en retard (comme souvent en ce moment) ou les changements de voie suite à des travaux ou d’un accident, les annonces sont faites en néerlandais et non dans les deux langues comme cela dois être annoncé. Encore sur ce sujet le speaker néerlandophone est dans son droit mais la SNCB ne respecte encore une fois pas les lois linguistiques.Comment les usagés de Comines vont-ils comprendre ce qu’il se passe et ce qu ils devront faire ?

Là où j’ai voulu encore aller plus loin, c’est le dossier économique qui est la principale cause de la fermeture de notre gare.

Quel est le niveau de transaction à atteindre pour qu’une gare ne soit pas fermée ?

Le syndicaliste C.G.S.P, me précise qu’il doit y avoir 100 transactions par jour.

Je me suis posé une question : comment commercialement est-il possible de faire du chiffre si on ferme une gare à partir de 13h ?

Est-ce que celle-ci n’a pas été indument fermée l’après-midi pour justifier le manque de rentabilité de notre gare afin que la fermeture plus logique ?

Les fermetures des gares sont-elles fermées à cause du manque de rentabilité ou de transactions ?

La C.G.S.P n’est pas d’accord sur la fermeture de la gare de Comines,car celle-ci dessert des voyageurs de longs trajets  (ex Bruxelles- Mons – Louvain-la-neuve – Namur –Tournai – Mouscron) etc.

Par contre, il y a d’autres gares où l’on passe le quota de 100 transactions, mais pour de très petits trajets ce qu’il leur donne une rentabilité moindre que la notre.

De combien d’employés est composée notre gare et quelles sont les relations avec les gares voisines ?

Le personnel que compte notre gare est de 2 agents, un guichetier et un homme d’entretien (déjà quelques heures à Wervik), avec la situation géographique, il y a contact permanent avec des collègues néerlandophones, nous n’avons aucun soucis avec eux, nous dirons une très bonne cordialité avec toutes ces personnes.

La conclusion que je donne à cette histoire, c’est que dans certains cas la S.N.C.B  devra regarder la situation géographique,comment les francophones de Comines devront-ils faire pour être desservis ? Aller à Ypres, Wervicq et avec la situation actuelle les guichetiers ne voudront peut-être pas leur parler en français, ils seront dans leur droit.

Le nombre de transactions n’est-il pas ridicule, puisque la situation géographique de notre canton fait que les voyageurs empruntent des trajets beaucoup plus longs, donc en matière de rentabilité beaucoup plus rentables.

La première règle de la S.N.C.B n’était-elle pas d’offrir à la population un service de qualité et écologique ?

Il y a trop de zones d’ombres dans ces dossiers qui sont contradictoires avec les principes de la S.N.C.B.

Une ville comme la notre, qui géographiquement est placée dans une enclave ne devrait-elle pas être considérée comme un cas différent ?

La S.N.C.B devrait peut-être revoir ses notes pour le bien des 18000 habitants francophones de Comines-Warneton qui ont eux aussi des droits et surtout une liberté de pouvoir voyager à travers le pays sans pour cela apprendre une autre langue.

Merci au syndicat C.G.S.P et à leurs délégués d’avoir pris le temps de répondre à mes questions.

Sandy Sutherland

22:11 Publié dans Faits divers | Lien permanent | |  Facebook | | |  Imprimer | |